LES EXPOSITIONS CANINES

Les expositions canines sont exclusivement réservées aux PLI inscrits à un livre des origines reconnu.

Son rôle principal concerne la sélection canine. En effet, elles offrent l'occasion de soumettre le plus

beaux spécimens de chaque race au jugement de spécialistes qui, en s'appuyant sur le standard,

sélectionnent les animaux qui y sont le plus conformes au standard de la race.

Ces PLI sont bien souvent utilisés pour la reproduction, afin de transmettre leurs qualités reconnues à

leurs enfants.

Bien qu'il s'agissent d'une compétition, et que chacun des participants recherche la victoire, les

motivations pour y participer sont assez diverses. Pour l'éleveur, c'est un rendez-vous incontournable

dans la recherche d'amélioration de la race, souhaitée par la Société Centrale Canine, puisque les

commentaires des juges peuvent influencer une sélection et orienter l'avenir de sa production. Pour le

particulier, il s'agit essentiellement d'une fierté de posséder un beau chien, acheté chez un éleveur qui

le plus souvent, à effectuer ce même parcours. De plus en plus de propriétaires de chiens parcourent les

rings de présentation pour le plaisir, pour suivre les recommandations de l'éleveur ou même, pour

certains d'entre eux, par esprit de compétition. Les expositions permettent également d'échanger des

informations entre éleveurs mais surtout vis à vis du public et des néophytes avides d'informations sur

une race bien précise. Les expositions canines sont les vitrines de la cynophilie.

Lors d'une exposition, les chiens sont montrés à un juge habilité à officier pour la race. En fonction du

standard, il examine chaque chien uniquement sur ces aptitudes morphologiques. Tous les parties du

corps sont détaillées ainsi que le chien en mouvement (allures). Le chien se rapprochant le plus possible

de la description idéale de la race sera celui classé 1er et ainsi de suite. S’il est certes très agréable pour

un exposant de voir son chien en tête et paré du carton de meilleur, c’est souvent une déception pour le

propriétaire du chien classé second, et pourtant, c’est un infime détail, sur une impression que le juge

qui est obligé, lui, de classer un premier et un deuxième, a fondé son jugement.En chiens de race, seul

le qualificatif compte. Que le chien soit second ou huitième, s’il est classé ‘Excellent’, c’est qu’il est

bien proche du premier et sa valeur est certes plus grande que celle du ‘Bon’ classé troisième. Les juges

ont été invités par la Société Centrale Canine à observer certaines directives. Elles ont surtout pour but

de donner à chaque qualificatif sa réelle valeur et surtout de revaloriser le qualificatif ‘Très Bon’,

souvent considéré par l’amateur comme « inférieur » alors qu’en réalité, ce qualificatif s’adresse à un

très bon chien." Il est rappelé d’abord que le juge porte son jugement sur le chien au moment précis où

il est dans le ring, sans tenir compte des succès passés, et encore moins en anticipant sur l’avenir.

- Excellent (EXC) : il est attribué à un chien se rapprochant de très près du standard idéal de la race,

présenté en parfaite condition, réalisant un ensemble harmonieux et équilibré, ayant « de la classe » et

une brillante allure. La supériorité de ses qualités devra dominer ses petites imperfections, tout en

conservant les caractéristiques de son sexe.

- Très Bon (TB) : il est attribué à un chien équilibré dans ses proportions, en bonne condition physique. Il

lui sera toléré quelques défauts véniels, mais non morphologiques. Ce qualificatif ne peut récompenser

qu’un chien de qualité.

- Bon (B) : il est attribué à un chien possédant les caractéristiques de la race, mais accusant des défauts,

à condition que ceux-ci ne soient pas rédhibitoires.

- Assez Bon (AB) : il est attribué à un chien suffisamment typé, mais sans qualités notoires ou pas en

condition physique.

- Insuffisant (INS) : cela indique que le chien présente un ou plusieurs défauts rédhibitoires. Sa qualité

est donc jugée insuffisante pour la compétition.

Ces qualificatifs sont obtenus uniquement dans les classes Jeune, Intermédiaire, Ouverte, Travail,

Champion et Vétéran.Pour les chiots présentés en classe Puppy, il ne s’agit que d’une appréciation du

juge sur son avenir supposé. Cet avis est récompensé par les qualificatifs Très Prometteur (TP),

Prometteur (P) et Assez Prometteur (AP).

En plus des simples qualificatifs, les plus espérés sont les CACS (Certificat d'Aptitude à la Conformité du

Standard) et les CACIB (Certificat d'Aptitude au Championnat International de Beauté). Ces "titres"

permettent aux chiens le remportant d'homologuer des titres de champions nationaux ou internationaux

de beauté.

Le but des expositions canines permettent donc non seulement d'améliorer le type mais c'est aussi pour

le particulier de valider le fruit du travail de sélection de l'éleveur ayant fait l'acquisition d'un chien

inscrit au LOF. C'est également l'occasion de présenter votre PLI à la confirmation.

LES DIFFÉRENTS TYPES D'EXPOSITIONS

• Les expositions canines nationales donnant droit à l’attribution du CACS (Certificat d'Aptitude et de

Conformité au Standard).• Les expositions canines internationales donnant droit à l’attribution du CACIB

(Certificat d'Aptitude au Championnat International de Beauté), toutes deux organisées par des sociétés

canines régionales.

• Les spéciales de race, organisées par le club de race, au sein d’une exposition canine nationale ou

internationale et donnant, elles aussi, droit à l’attribution d’un CACS, indispensable pour le titre de

champion de France.

• Les expositions nationales d’élevage organisées par le club de race et donnant droit, avec l’exposition

de championnat organisée annuellement par la SCC, au titre de champion de France

Accueil Actualités Le club La race La Carrière L'élevage Contacts