Les annonces sont rédigées selon les éléments communiqués par les éleveurs. Il sont seuls responsables de l’exactitude des renseignements fournis, de la qualité des chiots proposés à la vente, des prix pratiqués, des conditions contractuelles de la vente, du respect de la législation en vigueur concernant l’élevage et la vente des animaux domestiques. Le titre et la cotation, de 1 à 6, figurant en regard du nom du père et de la mère témoigne de leur qualité en tant que reproducteur, vous pouvez consulter sur notre site la liste des chiens titulaires d’une cotation . Votre éleveur devra, lors de la réservation et lors de la vente, vous remettre certains documents. - Lors de la réservation : Il est conseillé de remettre à l'acheteur un reçu d'arrhes ou d'acompte en indiquant les caractéristiques du chiot faisant l'objet de la réservation : nom des parents, date de naissance, couleur de robe, date de livraison, prix du PLI et montant de la somme versée, ledit document devant être daté et signé des deux parties. - Lors de la vente : attestation de vente, carnet de santé, certificat vétérinaire de bonne santé, volet A de la carte d’identification , le volet B devant être envoyé à la SCC avec un chèque de 3 € par l’éleveur, le certificat de naissance délivré par la SCC, un livret d’information sur la race (plaquette du CFPLI mis à la disposition des éleveurs) . Il faut savoir que si les déclarations ont été faites en temps utile, l’éleveur est en mesure de vous remettre tous les documents lors de la vente, la SCC n’accusant plus aucun retard dans le traitement des dossiers. Sur le plan légal, il existe désormais deux catégories d'éleveurs : 1) Les éleveurs faisant naître au moins deux portées par an qui sont considérés comme des professionnels entrant dans dans le champ d'application de la loi du 6 janvier 1999 et doivent être détenteurs d'un numéro de SIRET ainsi que d'un certificat de capacité. Ils doivent en outre cotiser à la MSA (Mutualité Sociale Agricole) soit au titre du régime principal soit au titre du régime de solidarité, le type de cotisation dépendant de l'importance de leur activité et le montant de ces mêmes cotisations dépendant de leurs revenus.Concernant le certificat de capacité, la loi n°99-5 du 6 janvier 1999 relative à la protection des animaux impose à l'éleveur de chien ou de chat de posséder un certificat de capacité attestant des connaissances relatives aux besoins biologiques, physiologiques, comportementaux et à l'entretien des animaux de compagnie. Ce certificat est délivré par l'autorité administrative qui satue au vu des connaissance ou de la formation et notamment des diplômes ou de l'expérience professionnelle d'au moins trois ans des postulants (extrait de l'article L 914-6 du Code Rural) 2) les particuliers détenteurs ou non d'un affixe, produisant moins de deux portées par an qui ne sont pas soumis aux obligations des éleveurs professionnels exposées ci-dessus. Ils ne sont pas davantage tenus à l'obligation de conformité telle qu'elle résulte de l'ordonnance du 17 février 2005. Ils ne peuvent donc présenter leur petite activité comme un élevage, dénomination réservée aux professionnels. L'expression "élevage amateur" qui induit une confusion et n'a jamais été consacrée par aucun texte de loi doit être abandonnée car elle peut induire une confusion dans l'esprit des acquéreurs. La qualité d'un élevage ne dépend ni du statut de l'éleveur ni du nombre de portées produites mais un « bon éleveur » est celui qui prend le temps de recevoir ses clients, qui lui montre ses chiens et ses installations ainsi que la totalité de la portée qu'il propose. Il évite, enfin, de dénigrer ses concurrents.Les cotations des géniteurs représentent un critère non-exclusif mais important ainsi que les résultats d'exposition obtenus par l'éleveur.L'éleveur est garant de la conservation et de l'amélioration de la race en fonction des critères de beauté définis par le standard mais il doit également assumer son rôle de vendeur.À ce sujet, le club n’intervient pas dans les transactions entre l’acheteur et le vendeur et n’est pas habilité à donner des renseignements sur l’élevage ou les prix pratiqués. Sa responsabilité n’est pas engagée en cas de litige survenant ultérieurement entre l’acheteur et l’éleveur et il n'a pas vocation à arbitrer ces litiges. Nous rappelons que, lors d’une réservation de chiot auprès d’un éleveur, il convient de faire préciser par écrit si les sommes versées pour retenir le chiot sont des arrhes ou un acompte. Il est d’usage de verser des arrhes et en l’absence de mention particulière dans le reçu, il est admis que les sommes versées constituent des arrhes. Chacun est libre de s’en départir, celui qui les a données, en les perdant et celui qui les a reçues en restituant le double (Art. 1590 du Code Civil). Le reçu devra en outre, comporter le prix et les caractéristiques du chiot faisant l’objet de la réservation : nom des parents, date de naissance, couleur de robe, date de livraison, et montant de la somme versée, ledit document devant être daté et signé des deux parties. Lors de la vente il est conseillé de demander au vendeur : attestation de vente, carnet de santé, certificat vétérinaire de bonne santé, volet A de la carte d’identification , le volet B devant être envoyé à la SCC avec un chèque de 3 € par l’éleveur, le certificat de naissance délivré par la SCC, si possible la plaquette du CFPLI mis à la disposition des éleveurs. Il faut savoir que si les déclarations ont été faites en temps utile, l’éleveur est en mesure de vous remettre tous les documents lors de la vente, la SCC n’accusant plus aucun retard dans le traitement des dossiers. Il est recommandé, également, d’indiquer le nom des géniteurs du chiot ainsi que le numéro d’inscription de dossier auprès de la SCC.Nous mettons en garde les futurs acquéreurs contre le côté aléatoire des acquisitions de chiots non inscrits sur un livre d’origine ainsi que les achats en animalerie.
n’achetez pas un chiot en fonction de la couleur de sa robe mais en fonction de sa morphologie, son caractère, etc ... et allez chez l’éleveur pour voir son environnement  ...
AVANT d’ACHETER UN CHIOT LISEZ NOS RECOMMANDATIONS
Les annonces des chiots à vendre sont publiées selon les éléments communiqués par les éleveurs. Ils sont seuls responsables de l’exactitude des renseignements fournis, de la qualité des chiots proposés à la vente, des prix pratiqués, des conditions contractuelles de la vente, du respect de la législation en vigueur concernant l’élevage et la vente des animaux domestiques. Toute plainte officielle et justifiée concernant le non respect de la législation en vigueur et la vente de PLI non inscrits au LOF, verront l'annonce de l'éleveur contrevenant retirée immédiatement du site jusqu'à régularisation du problème. 1. Consulter les naissances chez les éleveurs du CFPLI (NOTE IMPORTANTE A NOS ANNONCEURS : Veuillez consulter la note ci-après.) 2. S'adresser à Mme Delalande tel : 05.55.32.64.24 ou 06.13.23.67.82 qui centralisera les propositions et les demandes de chiots 3. Vous pouvez aussi consulter la liste officielle des naissances sur le site de la Société Centrale Canine. Note pour placer une annonce : La page annonce de chiots est un service offert gratuitement aux éleveurs adhérents du CFPLI depuis au moins 1 an et à jour de leur cotisation. La demande devra être accompagnée du formulaire téléchargeable. La publication restera en place 2 mois. Elle pourra être renouvelée sur demande de l'éleveur, si les chiots ne sont pas partis. Pour les non-adhérents: 35 euros. 1. Envoyer l'annonce au webmestre avec tous renseignements permettant de vous identifier, de vous contacter, la date de naissance, le nom des parents, etc...Joindre obligatoirement le n° de tatouage/micropuce du chiot ou celui de la mère. Pour la photo à publier, ayez le souci de la renommer (en minuscules - sans espaces et sans accents)  avec un nom significatif pour éviter leur perte . 2. La trésorière étant chargée de relayer les infos et demandes de chiots, ayez à coeur de lui  fournir toutes les infos utiles concernant les naissances et vos chiots disponibles. Pensez à signaler toute modification (la vente des chiots).l’annonce sera enlevée automatiquement après 3 mois de publication sauf sur demande si les chiots n’étaient pas vendus Renseignements : Mme Delalande Catherine (trésorière, chargée des chiots) ou M. Alain Brigel (Président)
ATTENTION aux Arnaques sur Internet : Le mot race est très important, il s’agira d’un PLI avec pédigrée. A PROSCRIRE : Type PLI ou apparence PLI Attention, dans ce cas ce sera un PLI sans pedigree est donc sans aucune garantie qu'il aura les caractéristiques d'un vrai Petit Lévrier Italien. Le vendeur vous "garantit" que ce chien aura à l'âge adulte "l'apparence" d'un PLI, rien de plus! C'est comme acheter une Rolex de contrefaçon! NOS RECOMMANDATIONS : Le prix est une indication importante à prendre en compte. Attention aux "bonnes affaires" ! Il y a un prix de marché; vous trouverez habituellement un chiot PLI avec des défauts à partir de 400 euros. Pour un beau PLI, 800 euros à 1200 euros, voir plus pour un PLI  d'exposition ou reproduction. Les plupart d'arnaques se retrouvent dans les annonces gratuites sur Internet
Accueil Actualités Le club La race La Carrière L'élevage Contacts